Analyse et histoire de peintures célèbres
œuvres d'art  /  In The Car

l'œuvre pop art de Roy Lichtenstein

connue sous le nom de In the Car

« In the Car » (parfois nommée « Driving ») est un tableau Pop art, réalisé en 1963 par Roy Lichtenstein. La plus petite et plus vieille des deux versions de ce tableau a déjà détenu le record du prix le plus élevé aux enchères pour une peinture de Lichtenstein. La version plus grande est dans la collection de la Galerie Nationale écossaise d'Art moderne à Édimbourg depuis 1980.

In the Car

Histoire
La peinture de Roy Lichtenstein est basée sur la série de bandes dessinées de septembre 1961 « Girls’ Romances », édition N° 78, publiée par Signal Publishing Corp. Le tableau fait partie de la deuxième exposition solo de Lichtenstein à la galerie Leo Castelli, du 28 septembre au 24 octobre 1963, qui inclue également « Drowning Girl », « Whaam! », « Torpedo...Los! » ainsi que « Baseball Manager ».

La petite version, qui est la version originale de la succession de Roy Lichtenstein et expédiée par son fils Mitchell Lichtenstein, est vendue le 8 novembre 2005. Elle dépasse le record de prix antérieur pour une œuvre de Lichtenstein aux enchères, qui était de 7,1 millions de dollars. Son tableau « Happy Tears » avait établi ce record trois ans plus tôt (le 13 novembre 2002). « In The Car » est vendue pour 16,2 millions de dollars à la maison de vente aux enchères de Christie à New-York. En novembre 2010, ce chiffre est dépassé lorsque « Ohhh...Alright... » est vendue au prix record de 42,6 millions de dollars américains (26,7 millions de livres sterling), également chez Christie à New-York. Le prix d'adjudication est de 38 millions de dollars.

Détails
Après 1963, les femmes basées que Lichtenstein peint « ont un air dur, crispé et à la mode, comme si elles sortaient toutes du même pot de maquillage. » Comme pour la plupart de ses premières bandes dessinées romantiques, « In The Car » représente un garçon et une fille. Le tableau est la représentation graphique en une seule image, tendue et mélodramatique, d'un dialogue amoureux entre un homme et une femme. Lichtenstein utilise des lignes horizontales parallèles pour transmettre le sens du mouvement. Une critique de novembre 1963 d’Art Magazine déclare que ce tableau est une des « grandes et puissantes peintures » de l'exposition de 1963 à la Galerie Castelli.

Au début des années 1960, Lichtenstein produit plusieurs peintures de « drames fantastiques », représentant des femmes impliquées dans d'amoureuses aventures avec des hommes dominateurs, telles que « Drowning Girl », « Hopeless » et « In the Car ». Ces œuvres serviront de prélude aux peintures de 1964 d'innocentes « filles d’à côté » dans une variété d’états émotionnels ténus. « In the Car » évoque un sentiment de résignation, dans un silence des plus hostiles : la femme, passive, y regarde par la fenêtre, sans émotion, la bouche close.

arts3 Auteur : Arts3 Network Édition de sites Web
Autres œuvres d'art :
œuvres d'art  /  In The Car
Qu'est-ce qu'une œuvre d'art ?
Lectures suggérées Roy LichtensteinRoy Lichtenstein Evolution

Oeuvres-art.com - Analyse et histoire de peintures célèbres